2087 - Nouvelles critiques

Publié le par David Bry

Deux nouvelles critiques de 2087, globalement bien positives malgré chacune un bémol différent.

 

La première provient du site de Sita, Sorcelleries.net qui, et c'est la première fois que je vois ce genre de critiques, les illustre à travers un personnage. Ca rend la critique très sympa à lire, même malgré les défauts trouvés à 2087 :).

Globalement, Sita a trouvé le début un peu long à la mise en place, tout en trouvant le récit bien pensé. Elle en conclut qu'il s'agit d'un bon roman, mais dont il faut parvenir à la fin pour s'en rendre compte.

Je vous laisse lire l'intégralité de la critique sur son blog.

A noter : Sita a eu la gentillesse de passer me voir à la FNAC des Halles (un peu par hasard, si je me souviens bien ;) pour une dédicace. Je l'en remercie encore, c'était vraiment sympa de passer. Et comme quoi je suis un auteur civilisé, je ne lui ai pas balancé ma pile de bouquin à la tête :D.

(Encore merci, Sita :)

 

La seconde critique sort tout droit de chez Psychovision, où le roman hérite d'un beau 8/10. Puisqu'il n'y a pas de dessin, cette fois, je peux faire mes copier/coller habituels :).

Ici, le seul côté négatif est le classissisme relatif de l'enquête et de l'univers cette fois-ci :

Un futur pessimiste et assez classique qui installe pourtant bien l'ambiance sombre du roman.

Vient ensuite l'enquête qui est assez classique aussi avec deux soeurs assassinées et une tête bien loin de son corps qui va mener notre héros à la poursuite d'expériences interdites et des secrets les plus sombres de Paris

Malgré cela, l'histoire semble quand même avoir su happer le lecteur :

Quant à l'histoire, elle est rondement menée et l'auteur nous perd dans de nombreuses fausses-pistes et amène souvent des rebondissements surprenant qui nous conduisent à de nouvelles perspectives.

La conclusion est, au final, plutôt positive :

Ce n'est donc pas d'une grande originalité, mais c'est d'une grande efficacité. 2087 est donc un excellent polar et un bon roman de SF. D'ailleurs, l'auteur utilise très bien les deux genres, les unissant d'une manière thématique assez surprenante

 

Merci à Sita et à Stegg, les deux bloggeurs.

Publié dans 2087

Commenter cet article