Contes désenchantés - Critique du RSF Blog

Publié le par David Bry

Le RSF blog est l'un des endroits où il faut trainer pour être au courant de plein de choses. De l'actu du monde de l'imaginaire, des sorties, des livres à lire, d'autres peut-être à éviter. Et, comme beaucoup d'autres, j'y vais moi aussi, régulièrement.

 

Lhisbei, qui se cache derrière ce blog, avait beaucoup aimé 2087, et j'en avais été sincèrement touché (cf. sa critique dans le magazine Présence d'Esprits n°73). Ce n'est donc pas sans appréhension que j'attendais son avis sur les Contes désenchantés.

 

Bon, la magie de Noël, le père Noël et tout et tout ont oeuvré. Lhisbei a vraiment apprécié les Contes, et elle l'écrit ici. Sa critique vaut notamment le détour pour le début, que j'ai beaucoup aimé :).

 

J'ai été une fois de plus sensible au fait que les contes ne sont pas vu que comme (censés être) drôles. Ce qu'il se cache derrière est parfois plus grave que ce qu'une simple histoire . 

Sous la légèreté apparente du conte, la gravité affleure bien vite, nourrissant le lecteur d'un peu plus que des historiettes marrantes.

Et, j'avoue aussi que je suis heureux que Lhisbei ait aimé mon trapéziste ! C'est sans doute le personnage le plus "too much" des Contes. Je me suis vraiment, vraiment marré avec lui ... tout en craignant d'en faire trop (mais qu'est-ce que c'était bon !).

 

Au chapitre des bémols, quelques fautes laissées par-ci par-là (désolé !), des conteurs peut-être trop archétypaux (avec le recul, je l'admets en effet), mais rien qui ne semble avoir été rédhibitoire :

Difficile alors de classer cet opus en roman ou recueil de contes (et j'aime bien les livres difficiles à étiqueter). S'il y a une étiquette qu'on peut lui apposer, en revanche, c'est celle de fantasy humoristique, genre dans lequel il n'est pas facile de tirer son épingle du jeu. Ici, David Bry s'en sort mieux que bien.

 

Bref, un beau cadeau de Noël que cette critique.

 

Merci beaucoup Lhisbei !

 

Publié dans Contes désenchantés

Commenter cet article