Dernières lectures

Publié le par David Bry

Après plusieurs romans à la suite que j'ai arrêté avant la fin tellement je n'accrochais pas (Pastorale Américaine, Wolf), j'ai enfin retrouvé de très, très beaux livres.

  
spinUn peu de SF pour commencer. Spin, de Robert-Charles Wilson, que j'ai adoré. Une histoire exceptionnelle qui se lit à toute vitesse, des personnages véritablement attachants. Seule la fin m'a paru légèrement décevante, presque banale ou convenue là où tout le reste avait été vraiment exaltant (ah, le nombre de fois où je me suis retrouvé confortablement installé un oreiller derrière le dos, tout sourire avec ce bouquin dans les mains !!). Malgré ce petit bémol, je le conseille, vraiment.

  
cytheriaeJe suis ensuite revenu à la fantasy, avec Cythériae, de Charlotte Bousquet. Retour dans le monde des Numinées (que j'avais commencé à découvrir via Arachnae), avec une histoire que j'ai beaucoup, beaucoup aimé et une fin qui, contrairement à Spin, est ici superbe. Il y a énormément d'ambiance et d'humanité dans ce roman, qui se lit lui aussi d'une traite. J'ai beaucoup aimé la manière dont les évènements se suivent et s'enchaînent, comment on finit par comprendre qui se cache derrière les meurtres qui empoisonnent Cythéria et qu'en même temps, le plus important devient juste le destin de Nola.

  
BordersUne fois n'est pas coutume, je vais aussi parler d'une anthologie à laquelle je participe. Borders est parue fin mai aux éditions CDS, et je l'ai lue avec un vrai, vrai plaisir. La première nouvelle, de Li-Cam, est magnifique, et ouvre l'antho avec brio. Les autres nouvelles sont presque aussi bien (presque seulement, parce que j'ai vraiment adoré celle-là !), qu'il s'agisse de La Cave à Margot, de La Maison, ou bien encore du texte de Franck Ferric, d'une violence nécessaire. Je ne cite que ceux-là mais, franchement, tous sont bons. Bref, je ne peux que vous conseiller cette anthologie, disponible sur le site des éditions CDS.

  
carnetPetite incursion ensuite dans le monde de la bande-dessinée, avec Le carnet rouge d'Agata Kawa, que j'avais rencontrée lors du festival du livre de Provins. Des dessins magnifiques, une ambiance incroyablement poétique et une histoire simple et belle, là aussi un vrai plaisir. A lire, relire, à regarder et re-regarder.

  
boisEnfin, j'ai commencé il y a quelques jours L'épouse de bois, de Terri Windling. Malgré les répétitions à foison (au bout de dix-sept fois, on a bien compris que les murs des maisons étaient en adobe et que les arbes du coin sont des mesquites), c'est très très très prenant. Non pas que l'histoire soit haletante (d'autant que je n'en suis qu'au début) mais, contrairement à d'autres livres où je cours pour connaîttre la fin, c'est l'ambiance qui est ici merveilleuse. Les mystères du désert, ces créatures qui rôdent et dont on ne sait (pour l'instant) rien, le souffle du vent, les couchers de soleil, tous ces personnages attachés à leur terre, franchement, j'adore. Je lis les chapitres doucement, les uns après les autres, comme si je reprenais à chaque fois un voyage abandonné la veille. Un très, très beau livre pour l'instant.
 

Commenter cet article