Elbakin, mon ami

Publié le par davidbry.over-blog.com

Le site Elbakin (dont le seul défaut est de ne pas avoir trop aimé les Chroniques d'Ervalon ) propose en ce moment une série d'articles sur les auteurs et la promotion qu'ils font autour de leurs livres. Pourquoi ils la font, comment, etc.

L'idée est partie d'un article d'Astrid Cooper, auteure australienne, une vraie professionnelle de la promo ! Samantha Bailly, qui a écrit La Langue du Silence, a ensuite raconté sa manière de vivre tout ça, et j'ai suivi.
Vous pouvez lire mon article ici
elbakin
Je trouve cet éclairage vraiment intéressant (je ne parle pas de moi, mais de cette réflexion autour de la promotion), pour ceux qui aiment suivre ce qu'il se passe un peu dans ce monde étrange qu'est l'édition. On pourrait croire qu'une fois le livre terminé, le travail est fini, qu'il n'y a plus qu'à récolter les fruits de son labeur : une des journaux, autographes dans la rue, lunettes noires et chauffeur. Que nenni ! Le plus dur reste presque à faire :).

Avec les quelques petits mois de recul que j'ai, je dirais que c'est parfait comme ça. Les tours d'ivoire, ce n'est pas mon truc.

Sur-ce, je vous laisse. Je dois me rendre au salon du livre de Provins pour dédicacer :).

Commenter cet article