La Marque de la Bête - Charlotte Bousquet

Publié le par David Bry

RP MARQUE-BETERésumé

Moyen-Age. La belle Bruna de Caracal pleure ses parents. Sa mère est morte en la mettant au monde, son père a sombré dans la folie. Un soir, le baron, qui fut jadis un héros et terrassa le Moroch, tente d'abuser de sa propre fille. L'adolescente s'enfuit en portant la peau de la Bête, symbole d'une gloire passée mais signe aujourd'hui de tristesse.

Se sentant victime et coupable, Bruna s'enfonce dans la forêt, s'y perdant en tâchant de se retrouver. A la fois refuge et prison, la forêt confronte la Belle à la Bête. Attirée par la séduction noire du Moroch, Bruna renoncera-t-elle à son humanité?



Autant le dire tout de suite, j’ai beaucoup aimé la Marque de la Bête. Je l’ai acheté grâce à la dernière phrase de son résumé, et n’ai pas été déçu.


L’histoire est prenante, sûr, et on suit avec intérêt les errances de Bruna, se demandant si et comment elle se sortira de cette forêt … et dans quel état. L’environnement médiéval est très bien rendu, et tout se tient parfaitement bien.

Mais, surtout, j’ai aimé l’intelligence de ce bouquin. Les questions abordées sont graves : l’inceste, l’humanité, et ce qu’on peut ou doit en lâcher pour survivre. Traitées à travers le destin de Bruna, on se prend à réfléchir. Comment aurais-je réagi à sa place ? Quel choix aurai-je fait ? Quel chemin aurais-je pris ?

Le livre est destiné (en théorie) aux adolescents. Attention aux plus jeunes néanmoins, car ces sujets ne sont pas faciles et, s’ils sont traités sans aucune exagération, ils le sont réellement. Pas de faux semblant ni de fausse pudeur ici. Ce qui est fait est fait, et se raconte. Pour les plus grands (et pour les adultes !), il s’agit alors d’une histoire prenante, et d’un moyen vraiment intelligent d’aborder et de réfléchir à ces sujets difficiles, qui nous concernent tous.

Commenter cet article