Le chercheur de vent

Publié le par David Bry

contrepointDans quelques jours paraîtra aux éditions ActuSF l'anthologie Contrepoints, à laquelle j'ai eu le grand plaisir de participer.

 

Grand plaisir de participer pour plusieurs raisons.

 

La première est l'anthologiste. Laurent Gidon, auteur de plusieurs romans (Aria des Brumes, la série des Djeeb) est quelqu'un de talentueux, certes, mais aussi quelqu'un qui réfléchit, qui se pose des questions, qui proteste et qui porte - peut-être même sans le vouloir - la conviction de pouvoir faire changer les choses. Ca force mon respect.

 

La seconde est le thème. Laurent, porte-flambeau du bon, voulait rassembler des textes sans les ressorts habituels que nous utilisons tous. Sans menace, sans compétition. Des textes d'imaginaire positif, comme il nous l'a si souvent répété. Un thème pour le moins original.

 

La troisième est la difficulté de l'exercice, en ce qui me concerne en tout cas. J'aime les héros qui souffrent, les situations difficiles, les efforts, les sacrifices. J'aime les larmes, le sang, la douleur (*). Comment allais-je pouvoir écrire quelque chose sans tout cela ? Il ne me restait qu'à essayer ...

 

J'ai donc écrit le Chercheur de vent avec tout ça. Ces envies et ces contraintes.

La nouvelle reprend l'un des personnages de mon roman d'heroic fantasy Failles, et pas n'importe lequel : il s'agit de Mraacen, le père du héros. L'histoire raconte le premier vol de celui qui deviendra un traitre et un lâche mais qui a, avant tout cela, été lui aussi un jour un enfant.

 

Cerise sur le gâteau, ActuSF a décidé de diffuser l'anthologie gratuitement. Les conditions pour l'obtenir sont sur le site d'ActuSF, où vous trouverez également la liste des sept autres auteurs (et pas des moindres !) de ce recueil et les titres de leurs nouvelles.

 

J'espère que la démarche, autant que les textes, vous plairont :).

 

 

(*) La souffrance, mais pas dans la vraie vie, hein !!! :D


Commenter cet article

Laurent Gidon 11/09/2012 09:35

Merci David, après le plaisir de t'avoir rencontré, c'était un plaisir de travailler avec toi.
Et bravo pour tes autres publications !

David Bry 11/09/2012 21:04