Maïa et moi

Publié le par davidbry.over-blog.com

maia
J'ai fini hier soir Dehors les chiens, les infidèles, de Maïa Mazaurette. Et j'ai adoré.

Bien écrire, c'est bien. Mais écrire une histoire prenante, c'est mieux. Maïa nous embarque dans un monde crépusculaire, où le soleil et les étoiles ont disparu, et où le seul espoir réside en une quête lancée tous les quatre ans pour retrouver la Lumière. Sans manichéisme, avec une grande violence, jamais gratuite mais tellement typique.

En marge de l'aventure qui va mener Spérance et ses quêteurs de l'Occident Noir à Auristelle, l'auteur nous donne également matière à quelques reflexions sur la différence, le bien et le mal, les limites à dépasser ou non pour une cause qu'on a fait sienne. Tout cela, sans ménager l'histoire, ni être avare en surprises et rebondissements.

Vraiment, j'ai adoré.

Merci Maïa.

Commenter cet article