Yeats mon amour

Publié le par David Bry

Je l'avoue, je suis une tâche, un insensible. Je n'aime pas la poésie. Rimbaud ne me fait rien ressentir, Baudelaire ne m'emmène nulle part, Mallarmé non plus. Ni tous les autres.

Oui mais.

Il y a Yeats.

J'ai découvert un de ses poèmes il y a quelques années, dans un bouquin que j'ai détesté. Mais, rien que pour les quelques lignes de Yeats, cela en valait la peine.

Je n'aime pas la poésie. Mais j'adore Yeats. Je ne sais pas pourquoi, il arrive lui à m'emmener loin, à faire battre mon coeur et à frissonner sur quelques lignes. Je ne connais pas la magie qu'il a utilisée pour ses mots, mais elle fait effet sur moi, à chaque fois.

 

Deux ans plus tard

Et personne ne t'a-t-il dit

Que l'oeil qui ose et qui aime

Devrait être plus averti,

Ni instruite du désespoir

De l'éphémère qui brûle ?

J'aurais pu te l'apprendre, moi,

Mais tu es jeune, et nous parlons

Deux langues bien différentes.

 

Ah, tu prendras tout ce qui s'offre, tout,

Tu rêveras que le monde est bon,

Tu souffriras comme fit ta mère,

Brisée comme elle à la fin.

Mais je suis vieux, tu es jeune,

Je parle une langue barbare.

 

J'adore Yeats. J'ai maintenant tous ses recueils dans ma bibliothèque. Je les lis et les relis, souvent. Des fois, on se demande à quoi peut servir la littérature. A rien peut-être, si ce n'est à se dire : "Mon dieu ... Qu'est-ce que c'est beau."

 

Commenter cet article

Edhral 10/04/2010 13:08


Tu n'aimes pas la poésie... mais aimes-tu les auteurs de romans qui insufflent de la poésie dans leurs textes ? je pense à Tolkien mais aussi aux naturalistes (Zola and co). Pure curiosité, aucun
jugement de ma part que tu aimes ou pas !


David Bry 11/04/2010 11:28



Bonne remarque ! Effectivement, je n'aime pas les poèmes, mais par contre suis très sensible à la poésie dans les romans. Je partage ton avis : Tolkien en est un très bon exemple et, plus
près de nous, je pense aussi au bouquin de Justine Niogret (Chien du Heaume), dont une grande partie du début est plein de poésie ... et j'ai adoré :). Pourquoi ce qu'écrivent Tolkien,
Justine Niogret ou Yeats me touchent, alors que les autres ne me font rien ? Je ne sais pas. Les goûts et les couleurs, sans doute :). En tout cas, ta précision est importante. La poésie n'existe
en effet pas que dans les recueils de poèmes :).